Revue - REGARD SUR L'EST
Regard sur l'Est, revue en ligne
Dernière mise à jour le 20/02/2017 - 19:30 Paris


Asie centrale
Balkans
Caucase
Etats baltes
Peco
Russie


Tous les dossiers


Contact
Ligne éditoriale


 

 

Itinéraires baltes



 


Dossier #71 – La Roumanie de Klaus Iohannis


Par la rédaction avec la participation d'Horia-Victor Lefter et d'Ilinca Spita
Le 20/02/2016

Nombreux sont ceux qui, fin 2014, ont été surpris de voir Klaus Iohannis, candidat de la droite, élu cinquième président de la Roumanie post-communiste. Qui, dans ce pays majoritairement orthodoxe et en mauvais termes avec ses minorités, aurait pu croire en la victoire d’un membre de la minorité allemande, propulsé sur la scène nationale peu de temps avant le scrutin? Chose encore moins certaine quand les sondages donnaient pour favori le Premier ministre Victor Ponta, candidat du Parti socialiste.



 
Fort de sa réputation d’homme intègre et de bon gestionnaire, acquise au cours de son mandat de maire de Sibiu, le chef de l’État tout juste élu a dû immédiatement prouver qu’il serait bien le garant d’une Roumanie prospère, tournée vers les valeurs occidentales, incarnées notamment -mais pas seulement- par l’Union européenne et par l’Otan.

Après une cohabitation forcée avec V.Ponta comme chef du gouvernement, le Président est désormais libéré de cette personnalité controversée, forcée de démissionner en novembre 2015 à la suite de manifestations qui dénonçaient son implication dans des affaires de corruption.

K.Iohannis a-t-il maintenant les coudées franches -et aura-t-il le talent suffisant- pour procéder aux réformes tant attendues par une population qui demande, certes, qu’un coup fatal soit porté à la corruption endémique qui mine la Roumanie, mais qui exprime aussi l’espoir d’un renouveau authentique, des valeurs comme des modèles?

- La Roumanie à la croisée des chemins (Ioan Crăciun)
- Roumanie/États-Unis: Une surprenante alliance? (Catherine Durandin)
- La Roumanie dans l'Union européenne: Un bilan mitigé (Paul Ivan)
- Roumanie: Une société civile sous tension (Vincent Henry)
- En Roumanie, la solidarité se réinvente au pluriel (Irène Costelian)
- L’Église orthodoxe de Roumanie: Vers un début de remise en question (Vincent Henry)

Vignette: Cérémonie d'investiture du Président Klaus Iohannis, 21 décembre 2014 (source: presidency.ro)
 
 
Macédoine : L’irruption d’un nouveau parti bouscule la scène politique albanaise
La «schizophrénie» de l’État biélorusse
"L'affaire Jajinci": manipulation médiatique de l'opinion publique serbe?
Belarus: Naissance timide de l’opposition au Parlement
Causes juridiques de l’indétermination du statut de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud
Haut-Karabagh: Quelle fiabilité institutionnelle pour un État non-reconnu?
Hongrie: un référendum ou une démonstration de force du pouvoir?
Macédoine: Le plan européen de sortie de crise mis en échec
 
Imprimer
Envoyer cet article par mail
Contacter la rédaction
Droits de reproduction et de diffusion réservés Regard sur l'Est 2017 / ISSN 2102-6017