Revue - REGARD SUR L'EST
Regard sur l'Est, revue en ligne
Dernière mise à jour le 19/11/2017 - 22:45 Paris


Asie centrale
Balkans
Caucase
Etats baltes
Peco
Russie


Tous les dossiers


Contact
Ligne éditoriale


 

 

Itinéraires baltes



 


Nouvelle parution : Turcs en Europe. L’heure de l’élargissement
Dossier : "Les Turcs d'Europe"


Par Altay MANÇO (Coordination)
Le 01/07/2007

A. MANÇO (Coord.), Turcs en Europe. L’heure de l’élargissement Paris, Budapest, Turin, L'Harmattan, coll. « Compétences interculturelles », 2006, 129 p., www.irfam.org

Commander l'ouvrage



 
L’ouvrage…

L’importance de la présence des populations originaires de Turquie au sein de nombreux pays européens ainsi que la multiplication, ces dernières années, de nombreux travaux sur les Turcs d’Europe et leur devenir rendent nécessaire la réalisation d’une synthèse sur cette communauté immigrée et sur son insertion dans les pays d’accueil à l’heure de l’élargissement de l’Union européenne. En effet, en décembre 2004, l’Union européenne a admis l’intérêt d’ouvrir des négociations avec la Turquie en vue de son adhésion. Celles-ci ont débuté en octobre 2005 et dureront de longues années ; leur issue reste incertaine et sera de toute façon soumise au référendum dans plusieurs Etats membres dont la France qui verra à chaque scrutin le « dossier turc » gagner en actualité. Les dernières déclarations politiques de Sarkozy en pleine campagne pour les présidentielles confirment cette observation. On ressent un grand vide d’information et le besoin de le combler afin de permettre aux citoyens européens de se positionner valablement face à l’éventualité de cette adhésion. La présence turque en Europe forte de plusieurs millions d’âmes et en plein développement social est un des principaux éléments de ce débat, non seulement parce que les «Euro-Turcs» ont un réel rôle à jouer et des intérêts dans l’adhésion de la Turquie, mais aussi parce que la fréquentation des Turcs d’Europe façonne l’imaginaire européen à propos de ce pays. Pour combler ce besoin, le livre propose un répertoire et une analyse qui articulent de nombreuses données disponibles afin de tracer les prospectives principales en ce qui concerne le devenir de la population, à l’aube de l’éventuelle adhésion de la Turquie dans l’Union. Cette synthèse est présentée sous une forme simplifiée, brève et illustrée par des procédés divers ; elle permet la comparaison entre les situations observées dans divers pays européens. L’ouvrage se veut un outil accessible d’information générale et de sensibilisation des citoyens de pays francophones.

Chaque pays ou groupe de pays membre de l’UE où la présence turque immigrée est sensible est envisagé à travers les points suivants :
1. Historique de la présence turque et caractéristiques sociodémographiques des personnes originaires de Turquie ;
2. Scolarité des enfants et des jeunes ;
3. Dimensions de l’emploi : la population active, ses caractéristiques, le travail des femmes, le travail indépendant et la création d’entreprises, etc. ;
4. Questions de logement et d’accès à la propriété ;
5. Questions d’intégration sociale et politique ;
6. Organisation culturelle et religieuse.

Cette collecte d’informations a été possible grâce à un très vaste réseau européen couvrant 23 pays formés de chercheurs ou d’acteurs sociaux impliqués par ces questions. Dans la plupart des cas, les contributeurs sont des délégués des Instituts Nationaux de Statistiques, ainsi que des journalistes. Les correspondants ont également permis d’assembler : une brève bibliographie sélective, des photographies et des témoignages.

Court entretien avec Altay MANÇO

- Altay Manço, vous avez déjà coordonné d’autres ouvrages analysant la situation des migrants turcs en Europe, en quoi cette nouvelle production est différente ?
- A la différence de précédents travaux qui sont des recherches, nous proposons ici une synthèse des données disponibles dans un style journalistique faisant la part belle aux témoignages des immigrants. Il s’agit d’un petit livre qui illustre la diversité et les apports de cette immigration importante : dans l’Union, une personne hors UE sur trois est d’origine turque !

- Vous présentez les situations migratoires de pays dont on ne parle pas beaucoup.
- En effet, la présence d’immigrants turcs dans des pays comme la Tchéquie, l’Espagne, la Finlande ou le Luxembourg est analysée. C’est une première. Si ces flux sont de petite taille au sien d’une population issue de l’immigration de quatre millions d’âmes, ils introduisent des changements qualitatifs : ces nouveaux migrants sont des investisseurs qui contribuent au développement européen.

- L’introduction dans l’Union européenne de pays comme la Roumanie lance la question de la communauté de culture turque installée sur cette terre depuis des centaines d’années …
- Oui, livre aborde non seulement la présence turque immigrée, mais aussi la présence historique des communautés de langue turque dans de nombreux pays de l’Union comme la Roumanie, la Grèce et Chypre dont la taille cumulée dépasse le million d’habitants …

A propos de l'auteur

Altay Manço est docteur en psychologie sociale de l'Université de Liège (Belgique) où il est chargé de cours adjoint. Il a à son actif un grand nombre de travaux dans les domaines de la psychopédagogie de l'intégration sociale et de la psychosociologie de l'immigration, notamment turque. Depuis 1986, il intervient en tant que consultant auprès de nombreuses institutions et associations actives dans ces domaines, dans différents pays européens, ainsi, plus récemment, qu’au Canada. A. Manço est également collaborateur de l’Université de Paris V depuis 1998, ainsi que collaborateur de l’Université de Sherbrooke au Québec. Depuis 1996, l’auteur est le directeur scientifique de l'Institut de Recherche, de Formation et d'Action sur les Migrations (I.R.F.A.M.).
 
 
7 novembre 2017 à Saint-Pétersbourg: le centenaire invisible
Mobilités des Roms albanais et kosovars en Europe
Vies suspendues: l’exil des rescapés roms du Kosovo
La Moldavie, terre d’émigration
L’immigration russe à Riga depuis 1945: chiffres et idées reçues
Pologne: La Haute-Silésie tente sa reconversion énergétique
Moscou: Le conflit du parc de Torfianka
Le nouveau visage orthodoxe de la périphérie de Moscou
 
Imprimer
Envoyer cet article par mail
Contacter la rédaction
Droits de reproduction et de diffusion réservés Regard sur l'Est 2017 / ISSN 2102-6017