Revue - REGARD SUR L'EST
Regard sur l'Est, revue en ligne
Dernière mise à jour le 19/01/2018 - 03:42 Paris


Asie centrale
Balkans
Caucase
Etats baltes
Peco
Russie


Tous les dossiers


Contact
Ligne éditoriale


 

 

Itinéraires baltes


 

À l’Est, des terres d’exil (Appel à contribution/Call for papers)

INVITATION à participer au dossier n°73 de Regard sur l’Est

Depuis la chute du communisme, l’Est a connu beaucoup de mouvements de population, des départs, des retours, ainsi que des mouvements internes. Globalement, au cours de cette période, ces pays se sont vidés. D’un point de vue démographique, la situation est en effet exceptionnelle, même si des populations nouvelles arrivent aussi.

Regard sur l’Est souhaite se pencher sur la question des exils, quel que soit leur sens (à partir de l’Est vers d’autres horizons, en provenance d’autres régions et vers les pays de la région, en leur sein ou entre eux), afin de donner à comprendre ce qui pousse ces hommes et ces femmes à bouger et de quelle façon ils vivent leur exil.

- Quels sont les motifs des exils? Des départs massifs (pour chercher un avenir plus radieux, pour fuir une situation de pauvreté, de guerre, de ségrégation sociale ou autre), aux arrivées constatées (retour des diasporas, arrivée des expatriés, mouvements des frontaliers, demandeurs d’asile) en passant par ceux qui se livrent à des mobilités internes à une région ou à un pays.

- Quand les arts s’emparent de l’exil: le cinéma et la littérature, notamment, ont toujours eu des choses à dire sur le thème de l’exil.

- Comment organise-t-on les exils? Quelles sont les filières? Quelles sont les politiques publiques mises en œuvre pour accueillir, pour empêcher de partir, pour inviter à (re)venir? Comment s’agencent les liens entre les exilés et ceux qui sont restés? Quelles sont les réactions de la population sur place? Quel est le rôle politique des communautés exilées?

- Les shrinking cities: hormis Moscou, la plupart des grandes villes de la région subissent un «rétrécissement» inquiétant. Qu’implique-t-il pour ceux qui restent (quartiers abandonnés, inadéquation du marché du travail, etc.) et pour les autorités municipales?

Nous vous remercions de bien vouloir communiquer vos propositions de sujet (titre préliminaire et résumé en 4-5 lignes) avant le 1er mars 2017 à:
redaction@regard-est.com

Direction du dossier: Céline Bayou et Eric Le Bourhis

Date de rendu des articles (10.000 signes): 30 avril 2017

Dépêche publiée le 26/02/2017

Zone : Peco







 
Bosnie-Herzégovine: nouvelles annonces sur le projet écologique de Korićani et Vlašić
14/01/2018
Lettonie: scepticisme persistant quant à l’apport des immigrés
14/01/2018
Roumanie: le fisc roumain aux prises avec les frères Micula, deux de ses créanciers hors norme
09/01/2018
Bulgarie: nouvelles polémiques autour du projet de construction d'un second téléski à Bansko
06/01/2018
Lituanie: quand l’exécutif affiche ses différends sur la question des relations avec la Russie
06/01/2018
Bosnie-Herzégovine: le district de Brčko comme élément du jeu d'échecs américano-russe
17/12/2017
Estonie: maintenir le quota d’immigration mais entrouvrir la porte
11/12/2017
 
Droits de reproduction et de diffusion réservés Regard sur l'Est 2018 / ISSN 2102-6017