Revue - REGARD SUR L'EST
Regard sur l'Est, revue en ligne
Dernière mise à jour le 16/01/2018 - 11:45 Paris


Asie centrale
Balkans
Caucase
Etats baltes
Peco
Russie


Tous les dossiers


Contact
Ligne éditoriale


 

 

Itinéraires baltes


 

Rail Baltica: la Finlande s’intéresse au projet d’interconnexion ferroviaire balte

Par Céline Bayou (sources: The Baltic Course, LETA, Rail Baltica.org, Rail Baltica Growth Corridor)

Le 8 novembre 2017, la directrice de Rail Baltica, l’entreprise qui gère le projet d’interconnexion ferroviaire qui doit relier les trois États baltes, a rencontré la ministre finlandaise des Transports, Anne Berner, le maire du Conseil régional d’Helsinki-Uusimaa et des représentants de la communauté d’affaires finlandaise. La ligne doit à terme relier Tallinn à la frontière lituano-polonaise, avec des trains à grande vitesse (240 km/h pour le trafic passager, 120 km/h pour le fret). Le projet, soutenu par l’Union européenne à hauteur de 80% de son coût, est évalué à 5,8 milliards d’euros.

À cette occasion, Baiba Rubesa, a souligné le rôle stratégique que pourrait jouer la Finlande dans la mise en œuvre du projet. Elle a notamment invité les entreprises finlandaises à répondre aux appels d’offres lancés par Rail Baltica et à participer au forum qui se tiendra à Tallinn en avril 2018.

Anne Berner, de son côté, a insisté sur l’opportunité que va constituer cette liaison ferroviaire pour les entreprises finlandaises qui pourront bénéficier d’un moyen intéressant pour acheminer leurs marchandises et, ainsi, mieux intégrer le pays au marché européen. Elle a cité les interconnexions possibles avec d’autres projets, comme Arctic Rail et Finest Link, afin de créer un véritable corridor ferroviaire nord-européen.

Le vice-président de la Commission européenne et ex-Premier ministre finlandais, Jyrki Katainen, est lui aussi très enthousiaste et estime que Rail Baltica va, dans une certaine mesure, contribuer à faire de la région de la mer Baltique l’une des zones les plus compétitives et prospères du monde. Partie intégrante de la Stratégie de l’UE pour la région de la mer Baltique (EUSBR) et, plus particulièrement, du Corridor Baltique-Adriatique, il doit également permettre d’atteindre le but fixé de réduire de 60% la dépendance de la région aux hydrocarbures et ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Dépêche publiée le 11/11/2017

Zone : Etats baltes







 
Bosnie-Herzégovine: nouvelles annonces sur le projet écologique de Korićani et Vlašić
14/01/2018
Lettonie: scepticisme persistant quant à l’apport des immigrés
14/01/2018
Roumanie: le fisc roumain aux prises avec les frères Micula, deux de ses créanciers hors norme
09/01/2018
Bulgarie: nouvelles polémiques autour du projet de construction d'un second téléski à Bansko
06/01/2018
Lituanie: quand l’exécutif affiche ses différends sur la question des relations avec la Russie
06/01/2018
Bosnie-Herzégovine: le district de Brčko comme élément du jeu d'échecs américano-russe
17/12/2017
Estonie: maintenir le quota d’immigration mais entrouvrir la porte
11/12/2017
 
Droits de reproduction et de diffusion réservés Regard sur l'Est 2018 / ISSN 2102-6017