Revue - REGARD SUR L'EST
Regard sur l'Est, revue en ligne
Dernière mise à jour le 27/04/2018 - 01:00 Paris


Asie centrale
Balkans
Caucase
Etats baltes
Peco
Russie


Tous les dossiers


Contact
Ligne éditoriale


 

 

Itinéraires baltes


 

Russie: annonce de l’installation permanente de missiles Iskander dans l’enclave de Kaliningrad

Par Céline Bayou (sources: Kommersant, Krasnaïa Zvezda, Defence24.pl, Ministère russe des Affaires étrangères)

Des missiles balistiques Iskander-M vont être déployés de manière permanente dans l’enclave russe de Kaliningrad, conformément aux annonces des autorités russes faites… en 2007, vient d’annoncer le journal Krasnaïa zvezda. En effet, en 2007, le vice-Premier ministre russe Sergueï Ivanov avait estimé qu’une telle mesure était rendue nécessaire par le déploiement du bouclier anti-missiles américain sur le sol européen. Propos soutenus en novembre 2008 par le Président de l’époque, Dmitri Medvedev, s’insurgeant contre le rôle pris par la Pologne voisine dans l’installation du bouclier américain.

Pour autant, jusqu’à aujourd’hui, les systèmes de missiles opérationnels et tactiques russes installés à plusieurs reprises dans l’enclave l’avaient systématiquement été de manière provisoire, donnant lieu à des déplacements qui alimentaient régulièrement les spéculations.

En octobre 2016, le général Igor Konachenkov avait déclaré que la Russie allait déployer ses systèmes partout sur le territoire, et que Kaliningrad ne ferait pas exception. Il semblerait que la question de la «permanence» du déploiement dans l’enclave ait été longtemps appréhendée par les instances militaires comme un atout à n’utiliser qu’en cas de dégradation supplémentaire des relations avec l’OTAN.

L’annonce faite le 2 décembre 2017 par le biais du journal du ministère de la Défense et reprise par Kommersant s’inscrit vraisemblablement dans la suite des événements de l’année, marqués notamment par le déploiement de la Présence avancée renforcée de l’OTAN (eFP, enhanced Forward Presence) dans les États baltes et en Pologne, ainsi que par l’exercice militaire russo-biélorusse organisé en septembre dans la région, d’une ampleur inégalée.

Mais, concrètement, la décision de la permanence semble bien remonter au moins à 2016, au moment où décision a été prise de construire à Tcherniakhovsk (située à environ 90km de la ville de Kaliningrad) des abris mobiles aptes à accueillir de façon permanente les systèmes de missiles Iskander.

L’OTAN a déjà réagi à cette annonce, rappelant que l’installation permanente de missiles pouvant être équipés de têtes nucléaires aux portes de l’Alliance ne serait pas de nature à alléger les tensions. Le service de presse de l’OTAN a fait savoir que l’Alliance espérait au moins le maximum de transparence de la part de la Russie.

Le ministère polonais des Affaires étrangères a également réagi, insistant sur l’inquiétude des pays de la région et au-delà face à de tels agissements de la part de la Russie. Un diplomate polonais aurait confié au journal Kommersant que cette militarisation d’un territoire en plein cœur du continent européen semble incompréhensible à son pays. Qui y voit une démonstration évidente du fait que la Russie regarde l’Ouest comme un ennemi. La Pologne appelle aussi à plus de transparence (notamment dans le cadre des exercices militaires) et à travailler, dans le cadre de l’OSCE, à une désescalade.

Dépêche publiée le 02/12/2017

Zone : Russie







 
Bosnie-Herzégovine: le maire de Zagreb s'explique à Sarajevo
15/04/2018
Russie: le gazoduc Nord Stream 2 dans la tourmente
15/04/2018
Haut-Karabagh: Laisser passer les élections avant d’avancer de nouveau
08/04/2018
Roumanie: La Haute Cour de Justice relance l'affaire Mircea et Vlad Cosma
06/04/2018
Russie: que vont devenir les bâtiments des consulats britannique et américain de Saint-Pétersbourg?
01/04/2018
ARYM (Macédoine): le ministre de l'Intérieur embarrassé par l'arrestation d'un de ses collaborateurs
26/03/2018
Bulgarie: enquête parlementaire sur les condamnations pénales non purgées
24/03/2018
 
Droits de reproduction et de diffusion réservés Regard sur l'Est 2018 / ISSN 2102-6017