Revue - REGARD SUR L'EST
Regard sur l'Est, revue en ligne
Dernière mise à jour le 21/02/2018 - 19:11 Paris


Asie centrale
Balkans
Caucase
Etats baltes
Peco
Russie


Tous les dossiers


Contact
Ligne éditoriale


 

 

Itinéraires baltes


 

République tchèque: retrait d’un atlas qui reconnaissait l’annexion de la Crimée et l’EI

Par Céline Bayou (sources: ČTK, Prague Monitor)

Le ministère tchèque de l’Éducation nationale vient de procéder au retrait d’un Atlas mondial publié par Kartografie Praha et qui présentait la zone contrôlée par l’«État islamique», ainsi que la péninsule de Crimée en tant que partie prenante de la Russie. Ce sont les Ambassadeurs d’Ukraine et de Géorgie qui ont alerté le ministère et se sont plaints de la mise en circulation de ce manuel.

L’Atlas avait pourtant été approuvé par le ministère en juin et en octobre 2017, après une double expertise comme le prévoit une directive.

La République tchèque ne reconnaît ni l’«État islamique» ni l’annexion de la Crimée. Et ce, malgré les déclarations du Président, Miloš Zeman, devant le Conseil de l’Europe en 2017. Le chef de l’État avait en effet estimé que l’annexion de la Crimée était un fait accompli et que, dès lors, Kiev et Moscou devraient s’accorder sur une compensation, financière ou sous forme de fournitures de gaz ou pétrole russes. L’Ukraine et nombre de leaders politiques tchèques avaient alors contesté les déclarations du chef de l’État. Le Premier ministre en exercice, Bohuslav Sobotka (Parti social-démocrate, ČSSD) avait notamment rappelé que le Président n’avait pas mandat pour se prononcer sur la question du statut de la Crimée et précisé que cette déclaration ne réflétait pas la position officielle du gouvernement tchèque.

Dépêche publiée le 03/02/2018

Zone : Peco







 
République serbe de Bosnie: l'association nationaliste Honneur serbe à l'origine de tensions internationales
18/02/2018
Azerbaïdjan: préparation de la prochaine conférence internationale de Bakou avec l'OSCE
11/02/2018
Croatie: CNN déconseille Dubrovnik aux touristes américains
10/02/2018
Estonie: la facture de la sécurisation de la frontière orientale se révèle particulièrement onéreuse
10/02/2018
République tchèque: retrait d’un atlas qui reconnaissait l’annexion de la Crimée et l’EI
03/02/2018
Roumanie: un rendez-vous historique manqué avec le Premier ministre japonais
31/01/2018
Pologne, que veux-tu ? (Appel à contribution/Call for papers)
22/01/2018
 
Droits de reproduction et de diffusion réservés Regard sur l'Est 2018 / ISSN 2102-6017